Saut de génération : renonciation volontaire ou testament ?


Le saut de génération permet aux grands-parents de faire passer leur succession à leurs petits-enfants. Il s’agit d’une technique fiscalement avantageuse.

Dans notre belle Province du Brabant Wallon, un saut de génération via renonciation volontaire est tout à fait possible, à savoir que c’est tout ou rien. Il n’est pas envisageable de conserver une partie de la succession et d’en transmettre une autre. Vous devez savoir que les petits-enfants auront à payer le même montant au niveau des droits de succession. Cela n’apportera pas directement un avantage fiscal mais indirectement car la succession sera déjà reprise par la génération suivante. 

Le saut de génération via testament permet aux grands-parents de léguer une certaine partie de leur patrimoine à leurs enfants et une autre partie à leurs petits-enfants.

Au niveau fiscal, le testament sur mesure reste idéal afin de faire baisser les droits de succession.

En ce sens, un saut de génération testamentaire est plus intéressant qu’une renonciation volontaire.